Retour à l'accueil

Moureux, papa et un peu enfant, il faut l'avouer

Moureux, le papa Je me présente je m'appelle Sébastien et je suis le papa de Camille, Laura, Thomas et Valentine. De plus, je suis marié à Moureuse depuis le 20 Juillet 2002. Je travaille au Mc Donald's depuis 1996 (je vous laisse compter les années!). J'ai fait aussi pas mal d'autres petits boulots comme facteur, commercial dans l'huile alimentaire, télémarketing, commercial dans le surgelé, également moniteur de ski et maître nageur... Sinon, mes hobbies sont l'informatique, les BD, j'en ai une petite collection (environ 350) et les mangas, mais heureusement il me reste du temps pour pouvoir jouer avec mes enfants (autre passe-temps favori)! Cuisiner fait aussi partie de mes passions (note de Moureuse: ah bon??). Je collectionne aussi les consoles de jeux, des plus anciennes au plus récentes. J'en possède 17 fixes et 6 portables (de la SEGA master system à la PSP en passant par la NES, SuperNES, Neogeo, Game Boy (le premier, gris, de Moureuse et un Game Boy color), mais aussi Wii, DSi (2 en notre possession, enfants obligent) et bien sûr, le must: la PS3!

Je vais vous raconter ma vision de l'accouchement vu que je commence à en avoir l'habitude : C'est du vécu !
La naissance de Laura:
Je reviens du boulot il est à peu près 23h00 (oui je finissais à 21h, normal mais ça c'est un autre débat). J'étais allé chercher ma femme enceinte jusqu'aux os chez ses parents, d'ailleurs en arrivant à la maison elle me dit: "Ah, ben il faut repartir !" Et devinez quoi ? Elle avait perdu les eaux, et moi de lui demander si elle en était sûre: "c'est bien les eaux ?", "Ah là oui" qu'elle me répond "je ne suis pas encore incontinente" (quoique quand on est enceinte on l'est un peu quand même, mais bon passons, je ne suis qu'un homme, je ne peux pas comprendre).
Bon sinon je pars à toute vitesse à la clinique, pas trop vite bien sûr, mais pas trop doucement non plus pour ne pas arriver trop tard (l'ambiguïté des femmes est poussée à l'extrême lorsqu'elles sont enceintes), mais je connaissais le chemin par coeur, on y avait déjà été 15 mois plus tôt pour la naissance de Camille (d'ailleurs pour elle, je m'étais plus ou moins perdu). Arrivés là-bas la sage femme nous dit qu'il y en a pour un moment avant que le travail ne commence, donc on avait le temps avant de faire la péridurale à ma femme, qui la réclamait (elle se souvenait comment elle avait eu mal 15 mois + tôt). Au bout de 2 heures, elle commence à me dire qu'elle n'en peut plus, qu'elle en a plein le col, alors je re-re-retourne voir la sage femme (oui j'y avais été plusieurs fois plus tôt mais impossible de rencontrer quelqu'un, ah ! sous-effectif quand tu nous tiens...). Elle me dit que normalement on en a encore pour un bon moment avant que ne commence le travail... Ben je sais pas si c'est une acharnée du boulot, mais ma femme, elle l'avait commencé le travail et ce toute seule sans l'aide précieuse de la péridurale, la sage femme vient l'ausculter, après que j'y sois encore re-re-re-retourné la voir et l'avoir menacé de faire accoucher ma femme seul, et elle constate qu'effectivement le travail a bien débuté, et là dommage, trop tard pour la péridurale!! Enfin, moi je dis ça j'ai rien senti comme dirait ma femme, en tout cas, je ne sais pas si c'est un don, mais elle me l'a bien fait ressentir!
Donc là branle bas de combat, on appelle le gynéco (qui n'était pas sur un terrain de golf comme celui de Lynda Lemay) mais qui en mettait un temps pour arriver, on place une perf à ma femme éreintée (c'est le cas de la dire) qui d'ailleurs demande à la sage femme à quoi sert la perf (car bien sûr elle en voulait pas) la sage femme de lui répondre que c'était mieux pour elle, sur ce ma femme lui rétorque : "En clair, ça sert à rien !" Les contractions sont de plus en plus régulières (note de Moureuse: et douloureuses!!!), le gynéco arrive enfin, l'aide à sortir le bébé qui m'annonce que c'est une fille, et moi de lui demander : "vous en êtes sûr ?" j'aurais bien applaudit à sa venue mais j'avais la main broyée par ma femme qui à chaque contraction me la serrait très (trop ?) fort.
Après c'est que du bonheur, le gynéco me fait couper le cordon (je commence à avoir l'habitude 2 fois en 15 mois), ils nous enlèvent Laura pendant 10 mn pour la pesée et autre test, pendant ce temps là le gynéco recoud ma femme (vision peut ragoûtante, déchirure oblige et de circonstance...) et me demande naturellement à quand le 3ème et là je me dis qu'on va attendre un peu avant que popol aille faire un tour vers là-bas, puis je lave ma fille pleine de sang c'est beau, c'est ton enfant mais quand même!! On la pose sur le ventre de la maman qui n'en peut plus, mais qui trouve encore la force de sourire à la vue de ce petit être (3,600 kg quand même)!!
Et moi, je sors annoncer la bonne nouvelle à tout le monde : je vais être seul pendant 4 jours à la maison!! Ah non c'est pas ça : c'est la naissance de Laura !! Tout ça finit, je sors de la clinique et je vomis dans le tout-à-l'égout (le stress et les émotions) et je reprends la voiture pour faire un mini somme avant d'aller inscrire ma fille à la Mairie.
J'espère, vous les hommes, que ça ne vous aura pas dégoûtés!


Voici quelques dates importantes:

25/06/77: naissance
20/07/02: Mariage


Moureux fut également mannequin pour une soirée à l'occasion d'un défilé de mode organisé par le magasin Bonobo, tenu par la marraine de Valentine.

Pour voir les photos, c'est sur cette page que ça se passe et juste en dessous une petite vidéo de son passage sur le podium: